Biographies des auteurs Fabrice Lhomme et Gérard Davet

Biographie: 
Gérard DavetGérard Davet est né le 25 août 1966.

Après son baccalauréat, il fréquente en 1986 l’Institut pratique de journalisme (IPJ) avant de vendre ses premières piges au quotidien Le Parisien, en 1987, où il est embauché deux ans plus tard, et où il rencontre Fabrice Lhomme.

Il travaille pour l’édition du Val-de-Marne, où il se spécialise dans les faits-divers. En 1993, il est promu au service des informations générales comme reporter. Il gagne le prix spécial de la fondation Varenne pour un reportage à la maison d’arrêt de Fresnes. En 1999, il intègre le service politique. Il suit la gauche et les écologistes, et couvre aussi sur le terrain les conflits internationaux : Kosovo, Afghanistan.

En janvier 2002, il rejoint le service des sports du Monde où il développe l’investigation. Dès juillet 2003, il est transféré au service Société, notamment pour suivre l’affaire Alègre, à Toulouse. Il  met au jour les affaires Pieri ou Ambiel. En 2005, il intègre le service politique, pour suivre Matignon, puis devient chef des informations générales, en 2006, année où il révèle l’affaire Clearstream. Il devient ensuite grand reporter, puis chef adjoint du service des enquêtes. A partir de 2010, il est chargé du suivi des dossiers Karachi et Bettencourt. Dans cette dernière affaire, ses scoops lui valent d’être surveillés par le contre-espionnage et l’inspection générale des services : c’est l’affaire des fadettes, qui aboutira aux mises en examen de Bernard Squarcini, ex-patron de la DCRI, et Philippe Courroye, ancien procureur de Nanterre. En mars 2011, il est chargé du secteur de l’investigation au Monde, en compagnie de Fabrice Lhomme.

Il est professeur associé de journalisme d’enquête au Centre de formation des journalistes (CFJ) et à l’Institut pratique de journalisme (IPJ) –Paris Dauphine.

Il a publié avec Fabrice Lhomme, chez Stock, en août 2011, Sarko m’a tuer.

Lien internet : La fiche Wikipedia de Gérard Davet

 

Fabrice LhommeFabrice Lhomme est né le 17 novembre 1965.

Après son baccalauréat, il étudie dans deux écoles de journalisme, l’IUT de Tours puis l’ESJ-Paris, sans grand succès. Il se lance directement dans la carrière et multiplie, entre 1987 et 1989, les expériences à la radio (Radio Caraïbes International, en Martinique, Radio France Belfort) ou à la télévision (RFO-Paris). En 1989, il est engagé au Parisien, où il rencontre Gérard Davet.

Il va travailler dans différentes éditions régionales du quotidien, et ce jusqu’en 1996, année où il intègre l’édition nationale au service des informations générales,  chargé de la rubrique Police. En 1997, il devient membre de la cellule d’investigation du journal. En 1998, il part à France-Soir, où il publie de nombreux scoops sur le dopage dans le Tour de France.

En 1999, il est débauché par L’Express et en 2 000, il devient reporter au Monde, spécialisé dans les affaires politico-financières. Il révèle notamment la cassette Méry (les confessions posthumes de  l’ancien financier occulte du RPR). En 2006, il est nommé rédacteur en chef adjoint à L’Equipe Magazine, en charge de l’investigation. Il publie des enquêtes sur les transferts suspects du PSG ou l’ombre du milieu sur l’OM. Puis, en janvier 2008, il participe au lancement du site d’information Mediapart, pour lequel il va travailler plus de trois ans, révélant les affaires Bettencourt et Karachi. En mars 2011, il retourne au Monde, où il est chargé du secteur de l’investigation en compagnie de Gérard Davet.

Il est professeur associé de journalisme d’enquête au Centre de formation des journalistes (CFJ) et à l’Institut pratique de journalisme (IPJ) –Paris Dauphine.

Il est l’auteur de quatre livres : Le Procès du Tour (ed. Denoël, 2 000) ; Renaud Van Ruymbeke : le Juge (ed. Privé, 2007) ; Le Contrat (avec Fabrice Arfi, ed. Stock, 2010);  Sarko m’a tuer (avec Gérard Davet, ed. Stock, 2011).

Lien internet : La fiche Wikipedia de Fabrice Lhomme